Des encres & des sculptures

En parallèle à une œuvre picturale consacrée aux portraits d’humains et d’animaux, je réalise des dessins à l’encre de chine, à la plume et au calame (sorte de bâton taillé) sur des papiers d’Asie faits à la main. Inspirés par des situations quotidiennes ou cocasses ces dessins humoristiques constituent pour moi une récréation après les journées de travail de peinture à l’huile. Je trace spontanément ces petits personnages, parfois monstrueux, leur donnant ainsi vivacité et truculence. « Mises en scène aiguisées », « graphisme précis », « érotisme et épicurisme », voici quelques pistes pour définir ce travail.

Ces dessins m’ont directement inspiré les sculptures caricatures composées de divers matériaux.
La série « Baobabs » mets en scène des petites têtes modelées en terre cuite, montées sur les fruits de baobabs séchés, qui sont « soclés » sur des bases de métal et fil de fer. Petit peuple onirique et bavard.
Les bronzes à cire perdue sont aussi des pièces uniques. Assemblages de métal et de pierres naturelles qui rappellent les luminaires que Marion et moi fabriquions, il y a quelques années.